Ethiopie - Addis Abeba, Les trésors d'Abyssinie   21 Jours / 18 Nuits

Repas selon programme

Introduction:

Pendant des siècles, l'isolement des hauts-plateaux de cette forteresse naturelle en a fait une terre de mystères que l'Occident assimilait volontiers à un paradis peuplé de légendes. Si l'antique Abyssinie remonte au troisième siècle avant notre ère, c'est à partir de sa conversion au christianisme que l'on se penchera sur son histoire, une des plus riches du continent africain. Isolée du monde méditerranéen au septième siècle, par les conquêtes arabes et musulmanes, cet îlot du christianisme orthodoxe, pendant longtemps rattaché à l'église copte d'Egypte, verra naître sur son sol, à Lalibela, une "nouvelle Jérusalem", dont il nous reste aujourd'hui une douzaine d'églises taillées dans la roche. Plus au Sud, dans la Vallée de l’Omo, se sont les derniers peuples de ces terres reculées, qui mènent encore une existence paisible, mais la route asphaltées, les téléphones et la nouvelle technologie bouleversent ce mode de vie ancestral.

Itinéraires du voyage

JOUR 1 : PARIS – ADDIS ABEBA

Envol pour Addis Abeba dans la soirée sur la compagnie Ethiopian-Airlines. La Compagnie Nationale Ethiopienne est agréée IOSA (IATA Organisation Safety Audit), a été élue meilleure compagnie d’Afrique en 2006. Vol de nuit.

JOUR 2 : ADDIS ABEBA (2 400 mètres)

Arrivée à Addis-Abeba tôt le matin. Découverte de la capitale de l’Éthiopie, située à 2 400 m d’altitude. Le matin, nous commençons la visite par le musée ethnologique de l’Université d’Addis-Abeba qui expose une belle collection d’art populaire éthiopien, le musée archéologique abritant les fragments du squelette Lucy, datant de trois millions d’années. Cette découverte reste à ce jour notre parent le plus éloigné, confirme que l’Éthiopie est sans conteste le berceau de l’humanité, le mercato : un des plus grands marchés d’Afrique, un tour en ville et quelques églises monumentales. Nuit à l’hôtel Ghion (4* Norme Locale).

JOUR 3 : ADDIS - BAHR DAR (vol intérieur)

Envol le matin pour Bahr Dar, située en bordure du Lac Tana, c’est là que le Nil bleu prend sa source avant de tracer un long parcours à travers le Soudan et l’Égypte pour finir son parcours dans la Méditerranée. Excursion vers Tissisat, les chutes du Nil. Dîner et nuit à l’hôtel (3* N.L).

JOUR 4 : CROISIÈRE SUR LE LAC TANA

Une journée de croisière sur le Lac Tana, à la découverte des îles dont certaines abritent des monastères et des couvents encore préservés et toujours en activité. Cette croisière sera l’un des moments forts du voyage. Arrivée à Gorgora, ensuite transfert en bus vers Gondar, la ville la plus importante au nord du Lac Tana. Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 5 : GONDAR

Gondar fut longtemps la capitale d’Éthiopie avant que Ménelik II se fixe définitivement dans la province de Shoa. Gondar, ses châteaux, ses thermes, et ses résidences au temps du roi Fasilidas. Visite de l’église Debré Barhan Sélassié, ornée de peintures rupestres. Chef-d’oeuvre de l’iconographie éthiopienne, l’église est classée par l’UNESCO. Route vers les anciens villages des « Felachas », les juifs noirs d’Ethiopie, dont il subsiste aujourd’hui quelques familles qui vivent essentiellement de l’artisanat, notamment la poterie destinée au tourisme. Au-delà de ces villages, nous aurons un panorama saisissant sur le massif du Simien. Retour à Gondar. Nuit à l’hôtel Roha (4* norme locale).

JOUR 6: GONDAR – LALIBELA (Vol intérieur- 40 mn de vol)

Envol pour Lalibela, la Jérusalem de l’Ethiopie orthodoxe. Elle fut la capitale d’Éthiopie au XIIème siècle. Dans un cadre de montagnes dominé dans le lointain par l’Abune Yosef (4 190 m d’altitude). Lalibela se présente comme un gros bourg typiquement éthiopien, avec ses maisons de pierres rondes aux toits de chaume à deux étages. Lalibela, et ses douze églises taillées dans la roche, certaines communiquent entre elles grâce à un système de tranchées et des passages souterrains ; travail ingénieux d’un peuple dévoué et fervent. Nuit à l’hôtel (Roha ou Mountain View 4* N. Locale).

JOUR 7: LALIBELLA

Visite du deuxième ensemble d’églises, et découverte de l’art religieux. Possibilité d’excursion à dos de mule ou à pied, vers le mont Asheta Maryam (3 000 m), où se niche une petite église rupestre creusée à flanc de montagne.

JOUR 8: LALIBELA - MEKELE (7h00 de route)

Par une piste carrossable, et à travers des paysages saisissants des hauts-plateaux avant d’atteindre la Province du Tigray et sa capitale Mekele. Plusieurs haltes sont prévues sur le parcours pour visiter des villages et des marchés. Arrivée à Mekele. Installation à l’hôtel (Confort sommaire).

JOUR 9 : MEKELE ET SA REGION

Le Tigray est la première région christianisée d’Éthiopie. Longtemps isolée du reste du pays, la région est peu parcourue par le tourisme, et cela a contribué à sa préservation. Pourtant, c’est bien dans cette région que les archéologues ont répertorié des églises et des monastères datant du 5 et 7ème siècle. Encore en activité aujourd’hui, mais menacées de détérioration faute de l’intérêt des autorités à ce patrimoine exceptionnel. Attention : Dans notre démarche éthique et responsable, nous recommandons à tous les participants à nos voyages de faire un don aux églises, contre un reçu, afin de les aider à l’entretien de ces lieux exceptionnels; mais aussi œuvrer pour alerter les institutions internationales pour sauvegarder ce patrimoine exceptionnel. Nuit à l’hôtel.

JOUR 10 : MEKELE - ADDIS ABEBA (vol intérieur – 55 mn de vol)

Retour par avion vers Addis-Abeba, en survolant les montagnes du Simien, dont le point culminant du pays est Ras Dashan : 4 660 m. Arrivée dans l’après-midi à Addis-Abeba. Nuit à l’hôtel Ghion.

JOUR 11 : ADDIS-ABEBA - VALLEE DU RIFT

En véhicule tout terrain, (4 passagers par véhicule), chauffeur et guide, pour une expédition dans la Vallée de l’Omo. Traversée d’abord de la vallée du Rift, c’est la savane africaine avec sa chaîne de lacs peuplés d’oiseaux. Halte aux lacs le long du parcours : Zuays, Lungano..., avant d’atteindre le lac Awasa. Nuit à Awasa.

JOUR 12 : ARBA MINCH

Continuation vers Arba Minch qui signifie les quarante sources. Quelques haltes s’imposent pour visiter les plantations de café. C’est dans cette région nommée Kafa, où fut trouvé les premiers plans de caféiers, qui poussaient alors à l’état sauvage, avant que les médecins yémenites en tirent le fameux breuvage «Kahwa». Aujourd’hui, le café est le premier produit d’exportation du pays. Arrivée à Arba Minch et installation à l’hôtel Paradise Lodge: http://lodgeparadise.com/index.htm ou Sawana Lodge. (Sous réserve disponibilité et de confirmation).

JOUR 13 : ARBA MINCH - LAC SHAMO - PARC NATIONAL NECHESAR

La journée sera consacrée à la découverte d’une nature encore préservée. Sur le lac Shamo, ballade en bateau, ce lac est l’un des plus riches et des plus étonnants d’Éthiopie. Une grande variété d’oiseaux (pélicans, flamants roses, oies sauvages...) , mais surtout les colonies de crocodiles, c’est la plus grande espèce d’Afrique, les hippopotames sont aussi nombreux et impressionnants. Après-midi, exploration du parc de Neshesar, Zèbres, antilopes, séduiront par leur grâce et leur beauté. Ici, nous sommes très proches du Kenya. Retour à l’hôtel.

JOUR 14 : ARBA MINCH - KONSO - JINKA - LA VALLÉE DE L’OMO

Tôt le matin, départ vers le sud-ouest et après la traversée du pays Konso dont sur les flancs des rouges collines s’étagent les terrasses découpées pour les cultures de millet et de coton, les Konso, est un peuple de tisserands de renommée dans le pays. L’architecture de leur habitat en toit de chaume (Toukuls) est certainement la plus raffiné du sud de l’Éthiopie. Visite du musée Konso qui retrace les rites et les traditions de ce peuple. Route ensuite vers Weyto, région occupée par les peuples couchitiques, la première tribu que vous rencontrez, ce sont les Tsemai qui pratiquent un mode de vie pastoral et occupent les berges inondables de la rivière proche. Les femmes sont vêtues de jupe en cuir. Le paysage est absolument saisissant. Le passage de la vallée du Rift à la Vallée de l’Omo, nous renseigne sur la géographie et la géologie dans cette partie du monde. Arrivée à Jinka, chef-lieu de la région. Installation et nuit à Jinka. Resort ou similaire. Avertissement pour la vallée de l’Omo : L’extension dans la vallée de l’Omo est d’un caractère d’expédition (en véhicules tout-terrain, 4X4 peu d’asphalte, longues pistes poussiéreuses dont certaines sont difficiles quand il pleut). Climat chaud dans le sud : 30 à 35° le jour, 15 à 22° la nuit. L’équipe locale sera composée d’un chauffeur et un guide. Chacun a sa fonction et sa mission. Ce voyage offre peu de confort et nécessite une bonne condition physique. Un traitement antipaludéen est vivement recommandé.

JOUR 15 : JINKA - KEY AFER - PARC DU MAGO

Jeudi, c’est le jour du marché hebdomadaire à Key Afer. Une belle occasion de rencontrer un kaléidoscope des tribus de la région. Visite du marché de Key Afer, première localité où les tribus peuvent se rencontrer et échanger leurs produits.

JOUR 16 : PARC NATIONAL DU MAGO

Le terrain devient réellement difficile pour l’entrée dans la région du Mago où vivent les Mursi, guerriers redoutables dont les femmes portent des plateaux labiaux. Dans cette région reculée d’Éthiopie, les Mursis règnent en maîtres et vivent en parfaite symbiose avec l’environnement. Ils forment un groupe ethnique homogène. Attention : Nous adhérons à une éthique pour un tourisme responsable et équitable. Lors de notre présence dans la région, nous déclinons toutes sollicitations des pseudos-guides locaux qui organisent des visites dans les villages ou qui improvisent des cérémonies destinées à des touristes peu scrupuleux. Nos rencontres avec les populations de la Vallée de l’Omo se feront essentiellement les jours du marché hebdomadaire à Key Afer et à Turmi. Les ethnies accueillent les voyageurs avec bienveillance et exigent quelques Birrs (monnaie locale) pour être prises en photos. Ne jamais prendre de photo sans consentement, ces populations connaissent parfaitement bien le mécanisme des appareils photos, des caméras vidéo, les ruses des photographes et les valeurs des photos. Afin d’éviter tout conflit, il est recommander de demander l’autorisation. Nuit au Lodge :http://buskalodge.com

JOUR 17 : JINKA -TURMI

Route vers le Sud à travers la savane africaine. Samedi, c’est le grand marché à Dimaka. Un gigantesque rassemblement des ethnies de la région : Surma, Mursi Hammer, borana, Karo … ; c’est l’occasion d’échange des nouvelles et des produits locaux. Grains, céréales, légumineux, mais aussi un grand marché de bestiaux …, aussi quelques produits plastiques ou aluminium. Après Jinka, route vers Turmi. Nuit au Lodge.

JOUR 18 : TURMI - ARBA MINCH AWASA.

En continuant vers le sud, rencontre des Karo, et les Muguji, deux peuples d’agriculteurs-éleveurs dont la population s’amenuise dangereusement. Les Karo exhibent des peintures corporelles multicolores très abouties. Leurs coutumes sociales se rapprochent de celles des Hamer. L’hospitalité de ces semi-nomades est festive; sous leurs belles tresses rouges, au bruit de leurs lourds bracelets d'étain, les femmes initient chaleureusement aux chants et danses de leurs traditions. Route vers Arba Minch, ensuite vers Awasa. Nuit au Lodge à Awasa.

JOUR 19 : AWASA - ADDIS ABEBA

Un long trajet de 300 km environ. Plusieurs haltes sont possibles, notamment la visite d’une plantation de café. Arrivée à Addis-Abeba en fin d’après-midi. Dans la soirée : Dîner dans un restaurant typique en ville. Transfert à l’aéroport – Enregistrement et envol pour l’Europe.

JOUR 20 : ARRIVÉE A PARIS

Arrivée à Paris tôt le matin.

EXTENSION A HARAR

Envol pour Diré Dawa puis, liaison par la route vers Harar, la ville musulmane d’Ethiopie. Diré Dawa, chef-lieu de la province du sud-est. Visite de son marché très coloré où les femmes tiennent le commerce du « qat », du miel, et du pain. Transfert en véhicule vers Harar qui fut la résidence de prédilection du poète Arthur Rimbaud, mais aussi de l’aventurier Henri de Monfreid. Harar, ceinte de remparts, et accessible par quatre portes principales ouvrant chacune vers une direction. Visite de la maison présumée du poète Arthur Rimbaud, des souks colorés, et balade dans les ruelles de la ville qui rappellent l’ambiance des médinas arabes. La ville est classée par l’UNESCO patrimoine mondial. Nuit à l’hôtel à Harar.

JOUR 2 : LA VALLÉE DES MERVEILLES

Visite de Harar et ses environs. Visite de la vallée des Merveilles dans les environs de Harar, en direction du désert de Djibouti. Une région montagneuse aux formations géologiques étranges. L’après-midi, retour dans la cité de Harar et ses marchés colorés. Nuit à l’hôtel.

JOUR 3 : DIRE-DAWA - ADDIS-ABEBA

Route vers Diré-Dawa. Visite du marché au « qat », plante euphorisante, très prisée au Yémen, Djibouti et dans l’est éthiopien. Selon l’heure du vol du retour à Addis-Abeba, possibilité de visiter Kulubi, lieu de pèlerinage chrétien et musulman. Diré Dawa : visite de la gare : le célèbre chemin de fer franco-éthiopien. Envol pour Addis-Abeba. Dans la soirée : enregistrement pour le départ pour l’Europe. Après midi libre, en soirée, transfert à l’aéroport et envol vers Paris. Vol de nuit – Arrivée à Paris tôt le matin.

Tarifs et conditions


Fiche d'inscription



si vous souhaitez nous renvoyer par courrier votre bulletin d'inscription, cliquez sur le lien ci-dessous pour le télécharger.

Bulletin d'inscription